ROC_Button_Notfall_FR
ROC_Logo_Secteur_prive_inactive
ROC_Logo_Industrie_inactive
ROC_Logo_Secteur_public
ROC_Website_Entreprises_inactive

Assainissement de tuyaux

Réparations souterraines de conduites et de canalisations défectueuses sans tranchée ni perturbation ou entrave à la circulation sont le mode d‘assainissement le plus avantageux. L‘assainissement de canalisations est une réparation durable. Le tuyau placé doit répondre aux mêmes exigences que l‘ancien tuyau.
Grâce au durcissement à la vapeur ou aux U.V., la gaine se transforme en quelques minutes en une sorte de nouveau tuyau à l‘intérieur du tuyau existant.

Assainissement branchement domestique & décharge

Le procédé de chemisage de branchement domestique convient parfaitement pour la rénovation complète de conduites d’eaux usées enterrées endommagées ainsi que de conduites de pression. (DN 80 – DN 200 mm)
Ce système permet d’assainir des biefs, même en cas de modifications dimensionnelles ou de présence de nombreux coudes à 90°.
Les eaux usées qui proviennent de la maison sont en règle générale un mélange d’eaux de ruissellement et d’eaux usées domestiques qui sont acheminées vers l’égout ainsi que vers le branchement qui débouche sur la canalisation publique.
Des composants complémentaires développés par nos soins et soigneusement coordonnés ainsi que des méthodes d’application brevetées garantissent le succès optimal du procédé et permettent d’assainir des conduites enterrées et des conduites de branchements domestiques, des conduites de bâtiments, des conduites principales dans le secteur public et des branchements de décharge.

Ce chemisage à durcissement thermique est mis en place grâce à un procédé de retroussement. Le processus de durcissement est accéléré par l’apport d’eau chaude ou de vapeur. Pour imprégner la gaine, on utilise des résines de réaction époxydes à deux composants.

Assainissement par chemisage

Parmi tous les systèmes d’assainissement de canalisations sans tranchée, le procédé de chemisage des tuyaux est le plus utilisé.
Presque tous les types de sections (circulaires, ovales et sections spéciales) et de diamètres (DN 200 – DN 1200 mm) peuvent être rénovés avec le procédé de chemisage de tuyaux.
Le système de chemisage constitue une solution fiable pour assainir vos tuyaux de manière économique et sans tranchée. Outre des frais de chantier limités, nous garantissons des temps de pose courts ainsi qu’une sollicitation minimale de l’infrastructure.
Notre entreprise vous propose des chemisages à base de fibres synthétiques (en feutre) ou de fibres de verre.
Nous préférons cependant utiliser des fibres de verre avec durcissement à la lumière.
Les chemisages en plastique renforcé par fibres de verre (PRV) se composent d’un tuyau sans coutures fabriqué à partir de bobines de PRV pur imprégné de résine. Le processus breveté et développé par nos soins consiste à confectionner les gaines en longueurs uniques en fonction de la mesure d’assainissement (jusqu’à 200 m). Produites en usine, elles sont prêtes à être posées.
Au cours des années 90, il fut pour la première possible de réaliser un durcissement optimisé et contrôlé au moyen de la lumière. L’ensemble du processus est commandé électroniquement et contrôlé de manière optique à l’aide de caméras d’inspection ; toutes les informations collectées sont consignées dans le système et documentées.
Pour l’assainissement de conduites d’eaux usées communales, nous préférons l’imprégnation avec de la résine polyester insaturée de qualité supérieure. Pour l’assainissement de conduites d’eaux usées industrielles, nous préférons l’imprégnation avec une résine spéciale à base de vinylester.
L’assemblage sans coutures et l’imprégnation préalable à la résine est un procédé unique au monde: les matériaux bruts sont imprégnés de résine avant la fabrication de la gaine, ce qui garantit une répartition uniforme de la résine sur toute la longueur.
Les qualités supérieures des matériaux, comme sa grande résistance et son module d’élasticité particulièrement élevé confèrent au produit une rigidité importante lorsque l’épaisseur des parois est relativement faible. Cela assure un débit maximal et une diminution de section minimale. Le chemisage s’effectue donc de manière optimale en un minimum de temps et à peu de frais.

Chemisage par tuyaux courts

Le chemisage consiste à introduire de nouveaux tuyaux d’une section légèrement plus petite directement à l’intérieur de l’ancien tuyau. L’espace annulaire restant est comblé pendant la pose du tuyau avec du mortier spécial pour former un système complet, solidaire et durablement solide sur le plan statique.
Les nouveaux tuyaux peuvent être réalisés à partir de tuyaux courts munis d’un système de raccordement ou de tuyaux longs préalablement soudés. Ce procédé permet de rénover de très longues sections en une seule étape, diminuant ainsi considérablement l’investissement financier et le temps nécessaires par rapport aux autres procédés. Le procédé de chemisage constitue une solution économique pour rénover sans tranchée des conduites de refoulement et à pente libre de pratiquement tous les diamètres et sections.

Procédé de Berstlining

Le procédé de Berstlining permet de rénover sans tranchée des conduites défectueuses en suivant le même tracé. Pour le planificateur et le maître d’ouvrage, il n’y a pas de risque au niveau des calculs, étant donné que le Berstlining peut être mis en œuvre sans mesures préliminaires dans l’ancienne conduite (élimination de dépôts, de racines, fraisage de décalage, etc.) quel que soit le type de dégradation, même en cas d’effondrement complet. Les chemisages défectueux ne peuvent certes pas être réparés par le procédé de Berstlining, mais peuvent être remplacés par de nouveaux tuyaux.
Berstlining offre tous les avantages d’une technique de pose sans tranchée. C’est un procédé innovant et rapide. Il n’entrave pas la circulation, ne provoque pas de nuisances en surface, ne dérange pas le voisinage, fait peu de bruit, demande moins de temps de construction et ne nécessite aucune intervention inutile dans le sol.
Le procédé Berstlining permet de rénover tous les matériaux qui constituent les tuyaux. Les anciens tuyaux en grès ou en béton se brisent en morceaux et sont évincés. Les anciens tuyaux en acier, en fonte ou en plastique ainsi que les gaines défectueuses se fendent et s’élargissent.
Les cas où le procédé Berstlining ne peut pas être utilisé sont très rares.